Serions-nous plus heureux si nous étions moins nombreux ?

Le Jeudi 17 Janvier 2019 de 18H à 20H par Association pour la promotion du débat citoyen
Maison Berty-Albrecht, la maison des loisirs et des cultures

Principe de débat : Les participants sont invités à réagir sur des propositions polémiques et des questions qui constituent des amorces ou pistes de débat. En début de réunion, chaque participant peut également proposer son propre texte de réflexion.


Proposition 1 : La question de la démographie peut être traitée à deux niveaux : celui du confort et/ou celui de l’urgence. Le seul point de vue du confort présuppose que l’accroissement d’une population donnée (La France par exemple : 45 millions en 1960 passe à 65 millions en 2017, soit + 20 millions en 60 ans, soit une progression de près de 50%) ne pose pas de problème vital, mais que la vie est plus agréable dans le cas de l’option basse. Le point de vue de l’urgence considère que la décroissance inéluctable de l’économie va s’accompagner d’une chute des rendements agricoles rendant impossible l’alimentation de 10 milliards d’humains.

Question 1.1 : Que pensez-vous de l’accroissement démographique du point de vue du confort ?

Question 2. 2 : Que pensez-vous de l’accroissement démographique du point de vue de l’urgence alimentaire ?

Proposition 2 : Les décroissants ne peuvent qu’être malthusiens

Proposition 3 : Le droit à la procréation illimitée contrarie tous les autres droits fondamentaux (liberté, confort, .. )

Proposition 4 : Pour sauver la planète, il faut arrêter de faire des enfants

Proposition 5 : L’accroissement de la population nourrit la surchauffe économique de la planète

Proposition 6 : Le boom démographique ne sert pas la condition des femmes

Plus d'info : http://www.debatcitoyen.com



Serions-nous plus heureux si nous étions moins nombreux ?