Festival Les Turbulents

Le Vendredi 18 Octobre 2019 à 19H30 par Théâtre et compagnie de l'Iris
Théâtre de l'Iris

Festival Les Turbulents

11e édition


Plate-forme de la jeune création


Du 14 au 19 octobre 2019

> Du lundi au samedi à 19 h 30


Deux spectacles chaque soir

Intermèdes & Restauration sur place



Consacré à la jeune création théâtrale, le festival Les Turbulents accueille les premiers spectacles de jeunes diplômés des conservatoires et écoles d'art dramatique de la France entière (DET, diplôme d'études théâtrales).

Offrant au public un aperçu instantané de ce que peut être la création aujourd’hui, il donne à voir l'audace, l'énergie et l'imagination dont sont porteurs ces artistes de demain.

Depuis sa création, plus de 100 spectacles ont été présentés : projets en début de structuration mais aussi premières expériences scéniques ou pièces plus abouties.

Par cette programmation éclectique, le Théâtre de l'Iris apporte son soutien aux parcours de professionnalisation des artistes émergents et offre à son public un espace d'expérimentation et un regard sur une créativité turbulente.


Vendredi 18 octobre, à 19 h 30


1ère partie – Le 20 novembre

De Lars Norén

Projet porté par Yann EFFLAME

Conservatoire à Rayonnement Régional de Nantes


Le 20 novembre 2006, dans la ville allemande d’Emsdetten, un jeune garçon de 18 ans, Sebastian Bosse, pénètre dans son ancienne école ceinturé d'explosifs et muni d'une arme automatique pour y faire feu sur ses anciens camarades et professeurs. La pièce de théâtre de Lars Norén donne la parole à Sébastian, quelques instants avant son entrée dans l'établissement. Il nous raconte sa haine née d'une injuste et violente humiliation subi à l'école. Lui qui se dit né perdant et « loser » va triompher pour l'unique et ultime fois. Un monologue plein de haine et de désespoir mais aussi une dénonciation criante de ce qu'est devenue, selon lui, la société dans laquelle nous évoluons. Dans l'avant-propos de la pièce, on peut lire cette phrase : « Quand un fou dit la vérité, de quelle vérité s'agit-il ? ». A défaut de comprendre son acte, qu'est ce qui l'a mené vers cette tragique journée du 20 novembre 2006 ?


2ème partie – Il se fait tard

Projet porté par Morgane JEHANIN

EDT 91


Il se fait tard... Ils sont trois sur le quai de la gare, ils attendent un train qui ne viendra jamais. La loi du marché a décidé de fermer la station. Les êtres qui la fréquentent appartiennent « au néant » au « rien » comme disent certains chantres de la mondialisation.

Aucune Rollex à leur bras...

Il se fait tard et ils n'ont que vingt ans, ricane le vieux fou qui hante la gare, lui qui a survécu à tant de malheurs et d'abandons.

Ce spectacle traite du temps suspendu et de la quête de sens et de désir quand plus aucun train ne vient vous aider à vivre.

L' « OTIS » est en panne l'ENA « ne passe plus »

L' « HEC » est suspendu

« CAPRI » c'est fini...

Alors il convient de s'inventer son propre train

Festival Les Turbulents